Situation au Nicaragua (16 juillet 2018)

La France condamne les attaques perpétrées ces derniers jours par les forces de police et les unités paramilitaires contre des responsables religieux et des manifestants pacifiques, notamment des étudiants.

Elle appelle à un arrêt immédiat des violences, qui ont fait plusieurs centaines de morts depuis trois mois. Comme vient de le rappeler l’Union européenne, il est de la responsabilité première du gouvernement d’assurer la sécurité de la population et le respect des droits fondamentaux.

La France renouvelle son appel à la reprise du processus de dialogue national, afin de créer les conditions d’une sortie pacifique et négociée de la crise.

Dernière modification : 30/07/2018

Haut de page