Climat - Ratification par la France de l’amendement de Kigali au protocole de Montréal relatif à des substances appauvrissant la couche d’ozone (29 mars 2018)

La France est devenue le 29 mars le trente-et-unième Etat à ratifier l’amendement de Kigali au protocole de Montréal relatif à des substances appauvrissant la couche d’ozone.

L’objectif de cet amendement, adopté à Kigali le 15 octobre 2016, est d’intégrer les hydrofluorocarbures - puissants gaz à effet de serre principalement utilisés dans la réfrigération et la climatisation - dans le champ du protocole de Montréal entré en vigueur le 1er janvier 1989.

En fixant un calendrier de réduction de la consommation et production des hydrofluorocarbures, l’amendement de Kigali devrait permettre d’éviter environ 72 milliards de tonnes équivalent CO2 d’ici 2050 et une augmentation des températures de près de 0,5°C due aux hydrofluorocarbures d’ici 2100. Il contribuera ainsi pleinement à la mise en oeuvre de l’accord de Paris.

L’approbation de cet amendement, dont les obligations sont déjà couvertes par notre droit national, y compris nos obligations découlant du droit européen, réaffirme l’engagement ambitieux et constant de la France dans la lutte contre les changements climatiques et pour la protection de l’environnement.

L’amendement de Kigali entrera en vigueur le 1er janvier 2019.

Dernière modification : 06/04/2018

Haut de page