Soudan - Condamnation à mort pour apostasie (15 mai 2014)

La France condamne la décision de la justice soudanaise d’infliger la peine de mort à une jeune femme pour apostasie. Notre ambassade à Khartoum a suivi ce procès et assisté au verdict. Nous continuerons de suivre avec la plus grande attention la suite de la procédure judiciaire.

Cette décision, qui heurte les consciences, suscite une émotion légitime au sein de la communauté internationale.

La France appelle les autorités soudanaises à garantir la liberté de religion ou de conviction, principe fondamental contenu dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ratifié par le Soudan. Elle rappelle également son engagement déterminé et constant contre la peine de mort, en tous lieux et toutes circonstances.

Dernière modification : 21/05/2014

Haut de page