Peine de mort : la France suit la situation de Troy Davis en Georgie

La France exprime sa préoccupation concernant la situation de Troy Davis, citoyen américain condamné à mort en 1991 dans l’État de Georgie et dont l’exécution est prévue le 21 septembre prochain.

Alors que de fortes incertitudes continuent de marquer cette affaire, et que demeurent des interrogations concernant la culpabilité de Troy Davis, nous espérons qu’une issue favorable sera trouvée pour éviter l’exécution.

La France rappelle son engagement constant en faveur de l’abolition de la peine de mort, quels que soient les lieux et les circonstances.

La France réitère son appel solennel à un moratoire universel, comme première étape vers l’abolition définitive de la peine de mort./.


Source : Ministère des Affaires étrangères et européennes (Paris, 16 septembre 2011).

Dernière modification : 16/09/2011

Haut de page