MAM au Brésil

Michèle Alliot-Marie effectuera une visite au Brésil les 21 et 22 février. Il s’agit du premier déplacement du ministre d’Etat en Amérique latine.
Le ministre d’Etat commencera sa visite à Sao Paulo le 21 février. Michèle Alliot-Marie s’entretiendra avec le président de la Fédération des Industries de l’Etat de Sao Paulo.

Le ministre d’Etat rencontrera ensuite le maire de la ville, Gilbert Kassab, à qui elle remettra les insignes de commandeur de l’ordre national du mérite.

Elle rencontrera la communauté française, puis s’entretiendra avec les principaux dirigeants d’entreprises françaises.

Elle se rendra ensuite à l’Université de Sao Paulo, où Fernand Braudel et Claude Levi Strauss, qui y ont enseigné, ont laissé leur empreinte, pour s’entretenir avec la communauté universitaire et scientifique franco-brésilienne, ainsi qu’avec les étudiants français accueillis dans le cadre des nombreux programmes d’échanges croisés qui nous lient avec cette institution. A cette occasion une lettre d’intention entre l’Université et l’Ambassade portant sur la mobilité internationale et l’attractivité sera signée.

Le ministre d’Etat rencontrera à Brasilia le ministre de la Défense, Nelson Jobim, et le ministre des Relations Extérieures, Antonio Patriota, pour une session de travail suivie d’un déjeuner.

Le ministre réaffirmera la volonté de la France de poursuivre et d’intensifier avec le nouveau gouvernement notre partenariat stratégique, dont la suite du plan d’action ambitieux signé en décembre 2008. Le ministre d’Etat poursuivra ainsi la concertation suivie, dense et fructueuse sur les grands enjeux politiques internationaux que nous menons depuis 2007, et mettra en valeur les grands axes de coopération que nous avons avec le Brésil dans tous les domaines. Les sujets du G20 seront tout particulièrement abordés.

Le Brésil est pour nous un partenaire majeur. Nos relations commerciales, qui ont quasiment doublé en sept ans, connaissent un essor significatif : près de 450 entreprises françaises emploient aujourd’hui plus de 400.000 personnes. Nos entreprises accompagnent le développement remarquable du Brésil dans des partenariats industriels et technologiques. Au sein des grands émergents, le Brésil s’illustre ainsi comme la première destination des investissements français.

Le Brésil est également notre premier partenaire en Amérique latine en matière scientifique. En 2010, près de 3.300 Brésiliens sont venus étudier en France, grâce à plus de 350 accords interuniversitaires. En outre, notre présence culturelle et éducative s’appuie sur trois lycées et 42 alliances françaises qui comptent plus de 35.000 étudiants.

Enfin, la coopération transfrontalière est un autre élément important de notre partenariat, auquel la prochaine inauguration du pont sur l’Oyapock donnera un nouvel élan, dans le cadre d’une vision partagée du développement de la Guyane et de l’Amapa.

Source : Porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes, Paris, 18 février 2011.

Dernière modification : 18/02/2011

Haut de page