La vaccination, élément-clef de la santé publique

Cet entretien a permis de souligner les progrès accomplis en faveur de l’accès des plus vulnérables à la santé et à la vaccination ainsi que le rôle que la France entend assumer dans l’accès universel à la santé. Le ministre chargé du Développement a rappelé à cette occasion que la santé maternelle et infantile constitue l’une des priorités de l’aide publique au développement française.

La vaccination est un élément-clef des politiques de santé publique : grâce à elle, depuis 1980, les cas de diphtérie ont chuté de 99%, ceux de poliomyélite de 97% et ceux de coqueluche et de rougeole de 95%. Mais en dépit de l’augmentation considérable de la couverture vaccinale, des millions d’enfants ne sont toujours pas protégés contre des maladies mortelles, pourtant évitables.

GAVI Alliance réunit les gouvernements de pays donateurs et de pays en développement, l’Organisation mondiale de la Santé, l’UNICEF, la Banque mondiale, l’industrie pharmaceutique des pays industrialisés et en développement, des instituts techniques et de recherche, des organisations de la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que d’autres fondations caritatives privées. Depuis 2000, plus de 326 millions d’enfants ont été vaccinés et plus de 5,5 millions de décès prématurés évités grâce aux programmes financés par GAVI.

Source : Porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères (Paris, 30 juillet 2012).

Dernière modification : 08/08/2012

Haut de page