La France, premier partenaire scientifique de l’Argentine

Michèle Alliot-Marie, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, a reçu le 18 février M. Hector Timerman, ministre des Relations Extérieures, du Commerce International et des Cultes de l’Argentine. Ce premier contact entre les ministres a permis d’évoquer les relations bilatérales entre l’Argentine et la France ainsi que les questions multilatérales et internationales.

Les deux ministres ont souligné la qualité de notre relation bilatérale, qui s’appuie sur une présence française importante, tant au niveau économique et commerciale avec la présence de plus de 200 entreprises qu’au niveau culturel et linguistique avec 2 lycées français et 84 Alliances Françaises. Ils se sont félicités des partenariats scientifiques nombreux et fructueux entre instituts de recherche des deux pays, qui font de la France le premier partenaire scientifique de l’Argentine. Le nucléaire civil a été évoqué, avec la possibilité de perspectives nouvelles de collaboration, dans le cadre des projets de construction de centrales nucléaires en Argentine et de mise en place d’un centre de recherche et de sécurité.

Le ministre d’État a présenté au ministre argentin les priorités de la Présidence française du G20 et lui a fait part de son souhait de travailler étroitement avec l’Argentine. Hector Timerman a confirmé soutenir les priorités de la présidence française du G20, ainsi que la volonté de son pays d’organiser au cours des prochains mois plusieurs ateliers de travail, sur les thèmes des matières premières, la dimension sociale et la lutte contre les paradis fiscaux. La France s’associera à ces ateliers.

Ce règlement de la situation de l’Argentine devant le Club de Paris a été évoquée. Hector Timerman a rappelé que le ministre argentin de l’Economie et des Finances était en charge de la négociation et qu’il se trouvait à Paris pour participer à la réunion des ministres des Finances du G20.

Les deux ministres ont évoqué la situation en Haiti et M. Timerman a indiqué que l’Argentine rencontrera au mois de mars ses partenaires du Mercosur pour établir une nouvelle stratégie de ces pays en Haïti, qui permette d’améliorer l’aide à la population et à la gouvernance.

Les deux ministres ont signé un accord ayant pour objet de faciliter l’entrée et le séjour des jeunes des deux pays désireux de se rendre dans l’autre Etat, pour une période pouvant aller jusqu’à seize mois, en vue d’y effectuer un séjour découverte ou pour y travailler.

Source : Porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes, Paris, 18 février 2011.

Dernière modification : 18/02/2011

Haut de page