La France au sommet de la Justice des Amériques

Christiane Taubira, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, s’est rendue à Quito, Equateur, pour la 9ème Réunion des ministres de la Justice des Amériques organisée par l’OEA. La France et l’Organisation interaméricaine ont à cette occasion signé un accord de coopération faisant ainsi de la France le premier Etat non américain membre de ce réseau interaméricain.

JPEG Le 28 novembre, Mme Taubira, au nom de la France, et le Secrétaire général de l’OEA, M. José Miguel Insulza, ont signé un accord qui établit la participation de la France au réseau continental d’échange d’information en vue de l’entraide juridique en matière pénale et d’extradition. La France devient ainsi le premier Etat non américain membre du réseau interaméricain de coopération juridique.

La ministre de la Justice s’est exprimée, en session plénière, sous le patronage de la ministre équatorienne de la Justice, devant ses homologues du continent américain. Mme Taubira a insisté sur l’importance pour la France, « pays d’Amérique », de participer à un réseau qui regroupe l’ensemble des nations d’un continent de près d’un milliard de personnes et qui permet, dans le cadre des accords existants, de « renforcer le droit, soutenir la liberté et consolider l’égalité entre les citoyens ». Appelant de ses vœux une justice « efficace et indépendante » offrant toutes les garanties aux justiciables, la ministre a émis le souhait que celle-ci puisse « permettre, dans un monde interconnecté, de lutter plus efficacement contre le crime organisé qui ignore les frontières ».

JPEG Le Secrétaire général de l’Organisation s’est quant à lui félicité de la signature de l’accord. Il a indiqué qu’ « avec l’association de la France, le réseau de coopération juridique élargit ses frontières pour continuer à renforcer la coopération juridique et l’échange d’information » en vue de résoudre « l’un des problèmes complexes en Amérique que constitue l’absence de mécanisme de coopération rapide ».

Christiane Taubira s’est ensuite entretenue en entretien bilatéral avec son homologue équatorienne et avec les ministres de la Justice de Bolivie, Chili, Colombie et République dominicaine.

Source : Mission permanente de la France auprès de l’OEA (Washington, 30 novembre 2012).

Dernière modification : 30/11/2012

Haut de page