Colombie : lancement des négociations avec les FARC ?

La France se réjouit de l’annonce par le président de la Colombie, M. Juan Manuel Santos, du lancement de négociations avec le mouvement des FARC visant à établir la paix dans ce pays meurtri depuis près de cinquante ans par la violence interne.

La Colombie est un partenaire ancien de la France. C’est une nation amie qui, depuis son indépendance, partage avec notre pays des liens humains et culturels étroits et un attachement aux principes démocratiques et aux idéaux humanistes hérités du siècle des lumières. En dépit des périodes tragiques de violence qu’elle a traversées, la Colombie est restée fidèle à ces valeurs.

Nous saluons la détermination du Président Santos et de son gouvernement à parvenir à l’instauration d’une paix durable en Colombie et invitons l’ensemble des parties impliquées dans le conflit à s’engager activement dans le processus auquel elles sont conviées.

La France reste disposée à accompagner la Colombie dans la restauration de la paix, comme elle le fait déjà en participant à l’action de la Mission d’appui au processus de paix, dans le cadre de l’OEA, par son soutien à la mise en œuvre de la loi sur la réparation due aux victimes et à la restitution des terres, ou encore en assurant la coprésidence du groupe informel d’Etats apportant leur appui au processus de paix (G24).

Source : Porte-parole du ministère des Affaires étrangères (Paris, 5 septembre 2012).

Dernière modification : 05/09/2012

Haut de page