11 juillet : Table ronde de l’OEA sur les priorités d’action pour l’élimination de la violence contre les femmes

Le 11 juillet prochain, Mme Maryvonne Lyazid, Adjointe du Défenseur des droits chargée de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité, participera à la table-ronde organisée par l’Organisation des Etats américains (OEA) sur le thème “Priorités d’action pour l’élimination de la violence contre les femmes”. A cette occasion, le deuxième rapport sur la mise en œuvre de la Convention de Belém do Pará (la Convention interaméricaine sur la prévention, la sanction et l’élimination de la violence contre la femme) dans les Amériques sera présenté.

JPEG Date : mercredi 11 juillet 2012 à 15h.

Lieu  : Salon des Amériques de l’OEA 17th Street and Constitution Avenue, Washington, DC

Thème de la table ronde : “Priorités d’action pour l’élimination de la violence contre les femmes”

Présentation  :

Les pays d’Amérique latine y les Caraïbes ont progressivement adapté leur législation nationale au cadre juridique international et interaméricain relatif aux droits des femmes. Conformément à l’OECD, l’Amérique latine et les Caraïbes sont la région qui a plus avancé dans la reconnaissance formelle des droits des femmes parmi les pays en développement.

La Convention Interaméricaine pour Prévenir, Sanctionner et Éradiquer la Violence contre la Femme (Convention de Belém do Pará) a établi pour la première fois le droit des femmes de vivre une vie libre de violence. Depuis son entrée en vigueur – le 5 mars 1995 - la Convention a inspiré des campagnes d’action et d’information, des normes juridiques et des procédures, des processus de sensibilisation et de formation de professionnels juridiques, de santé, des initiatives de suivi y d’évaluation et des services de conseil et d’attention pour les femmes victimes de violence. Dans chaque pays de l’Hémisphère existent des exemples de ces actions.

Malgré ces avancés significatives, la violence continue d’être une réalité quotidienne pour des millions de femmes et de jeunes filles dans la région : dans les rues, les écoles, au travail et plus fréquemment encore, au domicile conjugal. C’est ainsi que conformément aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la Campagne du Secrétaire général de l’ONU « Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes » a placé ce thème comme priorité.

En 2004, les pays membres de l’OEA ont créé le Mécanisme de Suivi de la Mise en Œuvre de la Convention de Belém do Pará (MESECVI). Il s’agit d’un système consensuel et indépendant pour examiner les avances réalisées par les États parties dans l’accomplissement des objectifs de la Convention.

Le MESECVI est un mécanisme d’évaluation multilatérale systématique et permanent, réalisé à travers un forum d’échanges et une coopération technique entre les États parties à la Convention d’une part et le Comité d’Expertes d’autre part, pour analyser l’impact de la Convention dans la région, les avancées des États parties en matière de prévention, sanction et éradication de la violence contre les femmes, et les défis existants dans la mise en œuvre de politiques publiques en la matière.

Dans le cadre de la deuxième évaluation multilatérale du MESECVI et le lancement du Deuxième Rapport « hémisphérique » sur la Mise en Œuvre de la Convention de Belém do Pará, cette table ronde tentera d’identifier les politiques et les actions concrètes nécessaires pour contribuer à l’éradication de la violence contre les femmes dans l’Hémisphère. Les panélistes partageront les résultats et les recommandations principales du Deuxième Rapport Continental sur la Mise en Œuvre de la Convention de Belém do Pará relatifs à six sujets clefs : la législation, la planification nationale, l’accès à la justice, les services spécialisés, les budgets, et l’information et les statistiques.

Programme

15h00-15h30 : Inauguration

- José Miguel Insulza, Secrétaire Général de l’Organisation des États Américains
- Elizabeth Quiroa, Présidente de la Conférence des États Parties à la Convention de Belém do Pará (Guatemala)

15h30-17h00 Session : Plan d’action pour l’éradication de la violence contre les femmes.
Modératrice : Carmen Moreno, Secrétaire Exécutive de la Commission Interaméricaine des Femmes, OEA

- Patricia Olamendi, Coordinatrice du Comité d’Expertes du MESECVI
- Maryvonne Lyazid, Adjointe du Défenseur des Droits de France et Vice-présidente du collège chargé de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité
- Elisabeth Abi-Mershed, Secrétaire Exécutive par intérim de la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH), OEA
- María Leticia Guelfi, ONU Femmes, en représentation de la Campagne du Secrétaire général de l’ONU « Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes »

17h00-17h30 Session de questions

A l’issue de la table ronde, la Commission interaméricaine des Femmes et la Mission permanente de la France auprès de l’Organisation des Etats américains organiseront une réception dans le Patio Azteca.

Dernière modification : 27/06/2012

Haut de page