Organisation panaméricaine de la Santé

La France, en tant que membre à part entière de l’OPS

L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), ou Pan-American Health Organization (PAHO), trouve son origine dans une résolution de la Seconde Conférence Internationale des Etats Américains (Mexico, janvier 1902) qui avait recommandé la convocation d’une convention interaméricaine consacrée aux problèmes sanitaires. Celle-ci eut effectivement lieu en décembre 1902 à Washington. Elle décida notamment de la création du Bureau Sanitaire International, prédécesseur de l’OPS.

En 1923, à Santiago du Chili, la cinquième Conférence décide d’instituer les Conférences Sanitaires Panaméricaines. Depuis 1950, l’OPS possède un double statut : elle est une agence internationale, composante du système des Nations unies, et sert également de bureau régional à l’OMS pour les Amériques et la Caraïbe. Son siège est à Washington. Son appellation actuelle remonte à la Conférence Sanitaire de San Juan de Porto Rico en 1958.

Les objectifs fondamentaux de l’OPS sont de :

- promouvoir et de coordonner les efforts accomplis à l’échelle du continent par les Etats américains pour combattre les maladies,

- prolonger la durée de la vie et améliorer la santé physique et mentale de leurs habitants.

L’OPS entretient d’étroites relations de travail avec les services sanitaires des pays membres.

La Conférence sanitaire panaméricaine est l’organe suprême dans lequel tous les gouvernements membres sont représentés. La Conférence siège tous les quatre ans, définit la politique générale, sert de forum sur les questions de santé publique et élit le Directeur. Le Conseil de Direction est composé de représentants des gouvernements membres. Il siège une fois par an et agit par délégation de la conférence les années où celle-ci ne se réunit pas. C’est lui qui examine et approuve les programmes de l’OPS et le budget.

La France participe à ses sessions au titre de la résolution XV adoptée en 1951 avec droit de vote. Elle y est représentée par la Mission Permanente auprès de l’Organisation des Etats Américains (OEA), l’Attaché social de l’Ambassade de France à Washington fait également partie de la délégation.

Dernière modification : 18/11/2013

Haut de page