Mexique - Déclaration du Président de la République

Emmanuel Macron et Enrique Pena Nieto ont évoqué les relations bilatérales et les les points de convergence entre les deux pays en matière de climat, de commerce, de lutte contre le terrorisme et de migration.

JPEG

Déclaration d’Emmanuel Macron à la suite de leur entretien

"Mesdames, Messieurs,

Je veux tout d’abord remercier Monsieur le Président Enrique PENA NIETO d’être venu à Paris, avant qu’ensemble, demain, nous rejoignions Hambourg pour le G20. Et lui redire tout le plaisir que j’ai à l’accueillir ce soir pour l’entretien que nous venons d’avoir, d’une part, et le dîner de travail et amical que nous allons partager dans un instant.

Je sais la relation très forte que le Président a avec la France. C’est, je crois, votre troisième visite dans notre pays et je me souviens, ministre de l’Économie, de nos échanges et de la dynamique qu’avec votre équipe, vous avez impulsée dans les relations entre nos deux pays.

Nous avons pu commencer à échanger sur plusieurs thèmes et nous allons poursuivre cet échange dans quelques instants, qui ont montré nos vues communes sur nombre des sujets qui seront évoqués dans les prochains jours.
Le climat d’abord, le Mexique a été fortement engagé dans la négociation et le succès de la COP21. Aujourd’hui, votre pays est vraiment engagé également dans la mise en œuvre de cet accord et je souhaite qu’on puisse ensemble continuer à aller dans cette direction, non seulement pour réaffirmer les décisions prises par le passé, mais également les mises en œuvre concrètes qu’elle requiert.

D’autre part, en matière de commerce, de lutte contre le terrorisme ou de migration, les vues que nous exprimons autour de la table du G20 sont extrêmement convergentes et nous allons poursuivre ce travail, en matière commerciale en particulier. Mon souhait est que nous puissions, d’une part, l’un et l’autre, soutenir avec force le multilatéralisme tel qu’il existe aujourd’hui, mais également développer les relations commerciales qui sont en cours de négociation entre l’Union européenne et le Mexique.

A ce titre, on connait les sujets qui sont d’intérêt ou de sensibilité sur lesquels la France exprimera clairement ses vues, mais avec le souhait de trouver un bon accord.

Notre dîner sera l’occasion d’évoquer plus en détails les relations bilatérales. Le partenariat stratégique franco-mexicain a une vraie dynamique, qui, depuis plusieurs années, s’est renforcé et qui a déjà permis des résultats très concrets sur plusieurs sujets et dans plusieurs domaines. Je souhaite que nous puissions poursuivre cet effort et aller plus loin. Je souhaite en particulier qu’en matière d’échanges humains, universitaires, scientifiques, culturels, l’amitié franco-mexicaine continue à se concrétiser. Il y a un centre culturel important sur les berges de la Seine, il y a eu des initiatives concrètes de prises et je souhaite qu’en la matière, nous puissions poursuivre cela.

Pour ce faire, nous avons d’ores et déjà convenu de relancer le Conseil stratégique franco-mexicain, qui est une instance composée d’une quarantaine de personnalités hautement qualifiées, chargées justement de proposer des projets structurants. Donc, cette instance sera véritablement rénovée et stimulée. C’est cette instance qui avait permis d’ailleurs des initiatives très concrètes, la décision de l’aéroport de Mexico de se doter des infrastructures nécessaires pour l’A380, l’exposition au Grand Palais qui a eu beaucoup de succès ou le projet de ville durable également dans votre pays, qui avait permis de profiter des savoir-faire français en matière de ville intelligente.

Cette nouvelle dynamique, nous souhaitons véritablement la lancer avec l’implication de Françaises et Français qui sont très attachés à la relation et qui l’ont déjà manifesté. Plusieurs hommes et femmes d’affaires, hommes et femmes du monde culturel français s’impliqueront de manière très étroite dans ce Conseil stratégique, que nous allons donc discuter et lancer officiellement ce soir, pour qu’il puisse se réunir extrêmement rapidement.

Je souhaite qu’il puisse y avoir d’ailleurs des projets très concrets en matière culturelle, comme nous l’avons déjà dit, en matière d’énergie, en matière de lutte contre le réchauffement climatique, pour là aussi être en cohérence étroite avec nos engagements internationaux.

Ce partenariat, c’est aussi un partenariat de croissance entre nos deux pays, avec le souhait de part et d’autre de développer véritablement des investissements croissants.

Enfin, durant le dîner, nous évoquerons plusieurs sujets d’intérêt commun et également des sujets régionaux qui sont extrêmement sensibles pour le Mexique, en particulier la crise que traverse actuellement le Venezuela et qui nous permettra, là aussi, sur ce sujet, d’échanger nos vues.

Je veux redire en tout cas que le Mexique est à mes yeux un partenaire très structurant pour la France dans la région, un partenaire avec lequel nos relations intellectuelles, culturelles, effectives sont extrêmement fortes et je souhaite continuer à les développer. Parce que derrière tout cela, il y a les relations humaines et les liens entre des pays, ce sont les liens avant tout entre les femmes et les hommes qui les font, les dirigent, les font vivre, les font rêver, les font commercer. C’est cela l’histoire qui nous unit.

Merci encore, Monsieur le Président, d’être ce soir à Paris."

Retrouvez la vidéo de a Déclaration conjointe d’Emmanuel MACRON et de M. Enrique PEÑA NIETO, Président du Mexique.

Crédit photo : site internet de la Présidence de la République

Dernière modification : 09/11/2017

Haut de page