ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE

JPEG Fiche d’identité/

  • Date d’entrée en vigueur : 24 juillet 1994
  • Secrétaire général : Alfonso Múnera Cavadía (Colombie)

Organes permanents :

  • Conseil des Ministres : élabore la politique de l’AEC et se réunit une fois par an en Janvier. La présidence du Bureau Exécutif du Conseil des Ministres est assumée à tour de rôle par les Etats membres pour une durée d’un an. Pour la période 2014-2015 le Guatemala en a la charge.
  • Secrétariat Général : aide le Conseil des Ministres à élaborer et mettre en œuvres les politiques et les programmes de l’Association

Langues officielles : anglais ; français ; espagnol

Pays Membres (25) :

o Antigua & Barbuda
o Bahamas
o Barbade
o Belize
o Colombie
o Costa Rica
• Cuba
o Dominique
o El Salvador
o Grenade
o Guatemala
o Guyane
o Haïti
o Honduras
o Jamaïque
o Mexique
o Nicaragua
o Panama
o République Dominicaine
o Saint-Kitts & Nevis
o Sainte-Lucie
o Saint-Vincent & Les Grenadines
o Suriname
o Trinidad & Tobago
o Venezuela

Membres Associés :

• Guyane française (France)
• Saint-Barthélemy (France)
• Saint-Martin (France)
• Guadeloupe (France)
• Martinique (France)
• Aruba
• Curaçao
• Pays-Bas (Sint-Maarten ; Bonaire, Saba, Sint-Eustatius)

Observateurs :

o Argentine
o Brésil
o Canada
o Chili
• Corée
• Egypte
o Equateur
• Espagne
• Finlande
• Inde
• Italie
• Maroc
o Pérou
• Pays-Bas
• Royaume-Uni
• Russie
• Serbie
• Slovénie
• Turquie
• Ukraine
• Banque centraméricaine d’intégration économique (BCIE)

Observateurs fondateurs :

• CARICOM
• SELA
• SICA
• SIECA
• CEPALC
• CTO

Type d’organisation : organisation de coopération

Qu’est-ce que l’AEC ?/

Les objectifs de l’AEC sont principalement le renforcement de l’intégration régionale et la coopération entre les membres. La mer des Caraïbes, considérée comme le patrimoine commun des peuples caribéens, représente le lien qui unit les différents membres de l’Association.

Le but de l’AEC est de consolider une identité caribéenne propre en faisant de la région une grande zone de coopération en matière aussi bien commerciale, que sociale, culturelle et scientifique.

L’organisation est articulée autour du Conseil des Ministres qui formule les politiques et les orientations de l’Association. Cinq Comités spéciaux traitent de dossiers particuliers sur le commerce et les relations extérieures, le tourisme, les transports, les catastrophes naturelles et le budget. Il s’agit des domaines d’action prioritaires de l’AEC, sur lesquels se concentre la majeure partie de son activité. Par exemple, en matière de tourisme, les Etats ont instauré une Zone de Tourisme Durable de la Caraïbe, entrée en vigueur en novembre 2013, qui respecte sur le plan environnemental et économique le concept de développement durable. S’agissant de la lutte contre les catastrophes naturelles, est entré en vigueur en mars 2013 un Accord de coopération régionale visant à mieux gérer et anticiper les risques de catastrophes.

Le sixième Sommet de l’Association des Etats de la Caraïbe s’est tenu à Mérida (Mexique) le 30 avril 2014 à l’occasion du vingtième anniversaire de l’organisation. Lors de ce Sommet, les Chefs d’Etats et de Gouvernements ont rappelé leur attachement à l’intégration de tous les Etats, pays et territoire de la Grande Caraïbe au sein de l’AEC afin de consolider cet espace de dialogue et de coopération permettant un développement soutenable de tous ses membres.

La France entretient une relation historique forte avec les Caraïbes. Membre associé pour représenter la Guyane (Département d’Outre-mer), Saint-Barthélemy et Saint-Martin (Collectivités d’Outre-Mer), elle possède un siège au sein des instances de l’Association. Toutefois, depuis avril 2014, la Guadeloupe et la Martinique sont devenues membres associés de l’AEC en leur nom propre. Elles ne sont donc plus représentées par la France hexagonale et bénéficient d’un siège chacune et d’une autonomie pour traiter des sujets régionaux. Cela marque la forte volonté d’intégration des îles francophones dans l’espace de coopération caribéen. Pour la période 2014-2015, la Guadeloupe assumera la présidence du Comité spécial chargé de la réduction des risques de catastrophes et la Martinique celle du Comité spécial pour le tourisme durable.

Le 24 mars 2014 une rencontre s’est tenue à Washington entre le Secrétaire Générale de l’OEA, José Miguel Insulza, et le Secrétaire Général de l’AEC, Alfonso Múnera Cavadía, afin de renforcer les liens entre les deux organisations. Il s’est agi de trouver le moyen de construire un partenariat plus actif et de renforcer la coopération les deux blocs régionaux dans des domaines tels que la sécurité du tourisme, la culture et l’éducation. L’organisation d’une réunion interinstitutionnelle devra établir les lignes directrices d’une telle coopération.

Contact/

Association des Etats de la Caraïbe,
5-7 Sweet Briar Road, St Clair,
P.O. Box 660
Port of Spain – Trinité-et-Tobago (West Indies)

Pour plus d’informations/

Dernière modification : 08/07/2014

Haut de page